France Magazine de 04/2016

Récemment, nous répondions à Paul Lamarra, journaliste au mensuel anglophone FRANCE MAGAZINE, la revue sur la France la plus vendue en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. A paraître dans le numéro d'avril 2016.

 

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir! Traduction en bas de page!

 

 

Le retour du roi ?
Par Paul Lamarra
(pour France Magazine)

 

Les membres d’une association pensent que les restes de Charles X, dernier roi Bourbon de France, devraient être rapatriés, comme l’explique Paul Lamarra.

 

Une campagne a été lancée pour ramener les restes de Charles X, le dernier roi Bourbon de France et frère de l'infortuné Louis XVI, afin de le faire reposer dans le caveau royal de la Basilique Saint-Denis aux alentours de Paris, où les rois de France sont enterrés.

 

Historiens, politiciens et descendants du monarque ont répondu à l’appel de l’association, dont Jack Lang, ancien ministre du gouvernement français ; Anne-Aymone Giscard d'Estaing, épouse de l'ancien président Valéry ; et la princesse Marie-Thérèse de Bourbon-Parme. "Charles X est le dernier roi de France : il est le seul roi de France à ne pas reposer sur sa terre natale," Clotilde Pauléat, vice-président de l'association, a déclaré à FRANCE Magazine. "C’est comme s’il manquait une pièce à notre Histoire."

 

La dynastie des Bourbons a été restaurée en 1815 après la chute de Napoléon Bonaparte, avec Charles X succédant à son frère Louis XVIII sur le trône de France en 1824. En 1830, après la Révolution de Juillet, déclenchée par les lois restreignant la presse et le droit de vote, Charles X a été forcé d'abdiquer et de fuir la France. Pendant un certain temps, il a vécu au palais de Holyrood à Edimbourg et enfin dans ce qui était alors l'Empire austro-hongrois. Criblé de dettes et poursuivi par ses créanciers, Charles X a laissé un héritage controversé.

 

Il est mort du choléra en 1836 à Nova Gorica dans l’actuelle Slovénie et ses cendres sont enterrées au monastère de la ville de Kostanjevica, ainsi que les six membres de sa famille, qui ont également fui la France. L'association espère également rapatrier les autres Bourbons, à l'exception du petit-fils de Charles X, Henri, Comte de Chambord - le dernier dauphin – car sa volonté l’a expressément interdit.

 

Convaincue que les français montrent un nouvel enthousiasme pour la période de la Restauration, l'association espère convaincre le gouvernement du président François Hollande de négocier avec les autorités slovènes et donner son accord avant les élections présidentielles françaises en 2017. "La négation de l’Histoire n’a jamais été de bon augure" prévient Pauléat. "Selon nous, le roi Charles X et les derniers Bourbons ne sauraient être condamnés à l’exil éternel. La France est aujourd’hui en crise politique, sociale, économique. Il y a nécessité d’unir les français autour d’un projet national qui réconcilierait le pays avec sa très longue histoire. Ils en sont les dépositaires et les héritiers de cette fabuleuse histoire de France."

 

L'association prend soin de ne revendiquer aucune sympathie royaliste, insistant sur le fait que le retour du roi nostalgique serait particulièrement poignant pour la France dans son ensemble. "S’il n’y avait qu’une seule branche à revendiquer la couronne en France, nous serions devant un projet bien moins complexe", déclare Pauléat. "Cependant, en guise de clin d’œil à ceux qui reposent encore à Nova Gorica, on s’exclame : « Vive le roi, quand même ! »"

 



Réagir


CAPTCHA