Reuters

Interview de Philippe Delorme réalisée à Saint-Denis.

 

Cliquez ici afin de lire l'article!

 

Traduction partielle : Bras de fer des slovènes avec les historiens français sur le retour des restes du roi Charles X (...). La Slovénie n'a pas réagi officiellement, mais le maire et les habitants insistent pour que Charles X reste à Kostanjevica, un monastère franciscain perché au sommet d'une colline pittoresque à la périphérie de la ville, où il a choisi d'être enterré. "Le roi a été enterré ici depuis 180 ans et c’est une partie de notre patrimoine», a déclaré le maire Matej Arcon à Reuters. (...) « Si c’était son souhait d’être enterré ici, il doit être respecté. Notre ville est fière de sa tombe», a déclaré Ema Otrin, un professeur retraité de Nova Gorica, qui a été construit à côté de Gorizia sur le côté slovène de la frontière après la deuxième mondiale guerre. Le cœur de Charles était coupé et envoyé en France, conformément à la tradition des Habsbourg, mais le gouvernement révolutionnaire a alors refusé. Il se trouve maintenant dans le cercueil à côté de ses restes. Il partage la crypte à l'extrémité d'un étroit couloir peint en blanc, en dessous de l'église du monastère avec son fils, ses deux petits-enfants et deux épouses. Les six cercueils, dont cinq sont sculptés dans le marbre gris d'une carrière régionale, sont entretenus par les Franciscains sans l'aide financière de la France. Ils attirent environ 10.000 visiteurs par an, de la Slovénie et à l'étranger. Le Père Jernej, abbé du monastère, a déclaré qu'il attendait des médias qu’ils apporteraient plus de visiteurs. «Nous leur souhaitons la bienvenue."



Réagir


CAPTCHA